basketball-comment-dunker

L’une des choses les plus impressionnantes au BasketBall est sûrement un énorme dunk. En effet, ce geste consistant à claquer le ballon dans le panier basket est devenue tellement un art, ainsi qu’une discipline à part entière, que des concours de Dunk existe et se répande au quatre coin du monde. Mélangeant explosivité, force physique, gestuel et dextérité certains dunk mérite leur place au panthéon du Basket. De Lebron James à Blake Greffin ou encore à Zach Lavine, les meilleurs basketteurs ont tous leurs spécialités et leurs signatures quand il s’agit de dunk. Si dunker est votre rêve, nous verrons ensemble quels sont les qualités et les types d’entraînement à réaliser pour atteindre votre objectif.

Le Slam Dunk

Première info : le mot dunk a vu le jour en 1936. Le premier “slam dunk” fût en effet réalisé par Joe Fortenberry lors des premiers jeux olympiques et je pense qu’il n’existe que peu de chose plus impressionnante qu’un énorme DUNK au Basket. Bien sûr, un dunk ne vaut que deux points, la même chose qu’un simple double pas, mais c’est tellement plus impressionnant et cool.

A mes yeux, le dunk à plusieurs avantages et atout, tout d’abord un dunk permet de donner une impulsion à la partie, de mettre le feu à la foule et d’intimidé l’égo de votre adversaire. En effet, c’est tellement rageant de se prendre un dunk que même si vous menez au score cela peut toucher votre mental et le moral de votre équipe (même inconsciemment).

Claquer un dunk au Basket est une compétence que certains joueurs prennent trop à la légère. Je m’explique, si vous mesuré 1m98 et que vous êtes pourvu d’une génétique exceptionnelle, il y a des risques que vous ne profitiez pas beaucoup de cet article.

En revanche, si vous n’êtes pas un géant et que vous avez toujours rêvé de claquer un dunk, en vous entraînant de façon régulière, il n’y a aucune raison pour que vous ne puissiez pas atteindre cet objectif. Peut-être que vous touchez juste le filet ou que vous commencer à frôler l’anneau de basket, ou même que vous commencer à dépasser l’anneau mais qu’il vous manque ces précieux centimètre pour rabattre votre ballon et claquer votre dunk.

Il y a plusieurs facteurs à prendre en compte pour pouvoir améliorer votre capacité à dunker, et sachez que votre persévérance sera récompensés tôt ou tard.

Pour être honnête, je ne suis pas très grand, je ne fais que 1m78 et j’ai dû travailler encore et encore pour être capable de développer ma détente verticale jusqu’à ce que je sois capable de passer le ballon au-dessus de la jante. Dans cet article, je vais partager une partie de ce que j’ai appris tout au long de mes entraînements. Vous découvrirez également des exercices pour vous apprendre à dunker et qui vous permettront de devenir plus explosif. Le programme s’annonce plutôt sympa 😉 ? Alors allons-y!

Un Dunk demande un entraînement de force

Pour de nombreux sportifs, notamment dans les sports collectifs, la force est un facteur souvent négligé. Or ne pas inclure des séances spécifique de force réduit indirectement vos performances. Ce n’est pas de votre faute, la plupart des entraînements de sport collectif sont basé sur la technique et non pas sur le physique. Pourtant pour dunker, il vous faudra cumuler plusieurs qualités physiques tel que : la force, la vitesse ainsi qu’une bonne coordination et souplesse. Pour résumer, plus vous serez fort, et plus allez pouvoir déplacer facilement et efficacement votre corps.

Naturellement, certaines personnes possèdent plus de prédisposition pour dunker : que ce soit leur taille ou encore leur masse musculaire, si c’est votre cas, alors : Félicitations pour avoir gagné à la grande loterie « génétique ! ». Pour le reste, bienvenue au club, nous allons devoir nous entraîner et être persévérant pour développer notre force et notre vitesse, ce qui signifie faire de la pliométrie ou soulever de la fonte.

Quand j’étais plus jeune (entre 12 et 15 ans), je pensais que je pouvais avoir des résultats en effectuant des footings, en courant parfois plus de 30 minutes, quelle grave erreur ! Ensuite, j’ai commencé à lire mes premiers articles, à découvrir sur internet les premiers programmes gratuits disponibles comme Air Alert et à lire mes premiers livres comme la Méthode Lafay ou la Bible de la préparation physique.

Chacun de ces programmes et livres insiste sur l’importance des tests et de mettre en place des indicateurs fiable pour mesurer votre progression. Je me souviens également d’avoir littéralement arrêté mes footings de 30 minutes après avoir lu le passage d’un article qui précisait que de la course à pied effectué sur des distances trop longues pouvait ruiner votre explosivité.

Par ailleurs, dans un autre article je me souvenais d’avoir lu qu’une équipe de basket-ball avait réalisé un programme de renforcement musculaire sur une durée de 8 semaines (soit 2 mois au total). Au final, chaque membre de l’équipe avait en moyenne augmenté sa détente verticale de plus de 12,5 centimètre ! Incroyable ! Leurs routine étaient d’aller soulever de la fonte 3 à 4 fois par semaines pour une durée allant de 45 minutes à une heure par séance, pas plus !

Alors, en tant que basketteur, souhaites-tu augmenter ta détente de plus de 12,5cm ? Si oui, vous y arriverez. Un entraînement spécifique axé sur la force vous aidera-t-il à devenir un meilleur sportif ? Je vous le garantie. J’ai vite compris que je devais devenir plus fort et soulever de la fonte pour développer mon explosivité et ma détente verticale. Certes, ce n’est pas évident d’intégrer des séances de musculations en plus des séances de Basket-Ball mais pour avoir une fulgurante progression vous devez tôt ou tard inclure des séances de force.

Voyons ensemble, les exercices permettant de réaliser une séance de force.

Soulevé de terre

Exercice très célèbre pour développer sa force, le soulevé de terre vous permettra de développer vos ischios-jambier et votre dos dont plus précisément vos lombaires. De plus, ce dernier renforcera votre stabilité et votre force, alors pourquoi s’en priver ?

Exécution :

  1. Placez-vous devant votre barre, avec les pieds largeur d’épaule. Fléchissez les jambes, tout en veillant à garder le dos droit. Une fois vos genoux fléchis, continuer la descente en gardant votre buste droit jusqu’à l’horizontale.
  2. Une fois la barre saisie, gardez vos bras tendus et respectez les points suivants :
    • Votre dos doit rester droit (je me répète un peu mais c’est fondamental)
    • Vos épaules doivent être positionnées devant la barre
  3. Lors de la lever de la barre :Poussez avec vos jambes pour porter la barre, (tout en …..… compléter la suite 😊 GARDANT LE DOS DROIT ! C’est bien si vous suivez 😀), pensez également à gainer vos abdos lors de l’exécution.
  4. Lorsque votre barre se retrouve au même niveau que vos genoux, redressez votre buste pour qu’il se retrouve en position droite. Veillez à garder les bras tendus lors de la phase de monté et à ce que la barre reste « collé » à votre corps, pour se faire votre barre doit monter le long de vos tibias puis passer devant vos genoux jusqu’à atteindre vos cuisses. Remonter la barre jusqu’à ce que vos jambes soient quasiment tendues. Vos pectoraux doivent être décontractés, et vos épaules sont en positionnée en arrière et reste basses.
  5. Lors de la descente de la barre :Contrôlez la descente de la barre tout en restant contracté au niveau de vos fessiers. Une fois de plus, gardez le dos droit et vos bras tendus. Pour ce faire, solliciter vos hanches vers l’arrière tout en descendant légèrement vos genoux, vous devez avoir l’impression de pousser un Tank avec votre cul 😛. Lorsque votre barre passe sous vos genoux, fléchissez ces derniers jusqu’à ce que la barre soit au sol.

attention souleve de terre

Attention : Cet exercice permet de porter des charges relativement lourdes ! N’oubliez pas que lors de l’exécution du soulevé de terre vous solliciter en grande partie votre dos. Veillez donc à maintenir votre dos droit tout au long de l’exercice, n’arrondissez jamais le dos pendant votre mouvement. Il est fondamental que vous gardiez le contrôle lors de chaque répétions, votre mouvement doit donc être fluide et contrôlé lors de la descente.

L’idéal pour commencer et d’effectuer le soulevé de terre à « vide », en soulevant une barre afin de s’empreignez du mouvement. Vous l’aurez compris, montez progressivement en charge et garder le contrôle 💪.

Squat

Le squat est un des exercices phares lors d’une séance de renforcement des jambes. En effet, cet exercice « poly-articulaire » le mots scientifique qui passe toujours bien 😏. Enfaite cela signifie juste que les squats permettent de solliciter différent groupe de muscles (c’est pas si compliqué ahaha). Donc en effectuant des squats vous allez pouvoir développer vos quadriceps, votre fessiers, et vos ischios-jambiers, hé oui monsieur un exercice, trois muscles sollicité c’est le jackpot 😍 . Voilà tous l’enjeux d’inclure des squats dans vos séances.

  1. Pour réaliser ce dernier, tenez-vous debout avec un écartement des pieds égal (ou très légèrement supérieur) à la largeur des épaules.
  2. Concernant les pointes des pieds, gardez celles-ci orientés naturellement ou éventuellement légèrement vers l’extérieur.
  3. Retenez la descente de la barre, veillez à garder le dos droit et fléchissez progressivement vos jambes, jusqu’à ce que vos cuisses soit à 90° avec vos mollets.
  4. Pour remontez, poussez avec le talon de vos pieds et contractez vos cuisses pour remonter la barre en position initiale. Une fois redressez, veillez à garder les genoux légèrement fléchis.

Attention : Cet exercice permet de porter des charges relativement lourdes. N’oubliez pas que cette charge repose sur votre dos, veillez donc à maintenir votre dos droit tout au long de l’exercice, n’arrondissez jamais le dos pendant votre mouvement. Il est fondamental que vous gardiez le contrôle lors de chaque répétions, votre mouvement doit donc être fluide et contrôlé lors de la descente. Vous l’aurez compris, montez progressivement en charge et garder le contrôle 💪.

attention execution squat
amazon-musique

La Presse

La presse ou encore aussi appelé en anglais : Leg Press est un exercice qui vous permet de développer vos cuisses et donc vos quadriceps. Cet exercice relativement simple permettra au débutant de travailler en sécurité. En effet, les risques d’une mauvaise exécution son bien moindre par rapport aux deux exercices précédents. Par ailleurs, cet exercice convient également aux personnes plus expérimentées car il permet d’effectuer des séries avec des charges lourdes et donc de vous pousser dans vos retranchements.

  1. Installer vous dans le siège de la presse, puis réglez la charge souhaitée. Par la suite, positionnez vos pieds sur la presse avec un écartement semblable à la largeur de vos épaules.
  2. Vérifiez d’avoir bien ajustez votre dossier et caler votre dos contre celui-ci. Retirez ensuite la sécurité de la presse via la poignée située généralement sur le côté de la machine. Il suffit ensuite de pousser la presse avec vos jambes jusqu’à ce que ces dernières soient quasiment tendu (veuillez à les gardez légèrement fléchis à la fin du mouvement).
  3. Concernant donc les répétitions, ces dernières sont constituées d’une phase de montée et de descente de la presse. Concernant la phase de descente : Fléchissez donc les genoux afin de faire descendre la presse tout en contrôlant votre mouvement. La fin du mouvement en position basse se traduit par la position de vos genoux qui forme un angle droit.
  4. Concernant la phase de montée : Utiliser la force dans vos jambes pour pousser la presse en position haute. Veillez évitez les à-coups et autre mouvement brusques, focalisez votre énergie sur vos talons et contractez vos cuisses pour pousser la presse. Votre mouvement doit s’arrêter lorsque vos jambes sont presque entièrement tendues.

La phase de descente et montée constitue donc 1 répétition.

attention presse

Attention : Veillez à garder le dos toujours droit et enfoncer dans le siège. Idem pour vos fesses, ces dernières doivent ne pas décoller du siège lors de l’exécution de votre mouvement. Si vous n’arrivez pas rester en appuis contre le siège, limiter l’amplitude ainsi que votre charge. Concernant l’amplitude de votre mouvement, essayé de contrôler au maximum votre mouvement en descendant lentement la charge. Autrement dit, ne donnez pas « d’à-coups » pour pousser la presse. Par ailleurs, évitez de plier les jambes en dessous de 90 degrés et à l’inverse quand vous poussez, évitez d’avoir les jambes complément tendues, garder toujours vos jambes très légèrement plier à la fin de votre exécution.

Ces exercices sont parfaits pour gagner en force et en masse musculaire. L’idéal étant de trouver un coach dans votre salle ou quelqu’un d’expérimenté pour vous apprendre à bien exécuter le mouvement. J’insiste fortement sur ce point, votre but sera d’augmenter au fur et mesure les poids au fil des séances, une mauvaise exécution d’un exercice peut entraîner un risque de blessure.

De plus, si vous trouver un professionnel de la préparation physique ou un entraîneur  n’hésiter pas également à lui demander de vous familiariser avec le mouvement d’arraché propre à l’haltérophilie, cela vous sera encore plus profitable. L’explosivité ainsi que la puissance nécessaire à un mouvement d’arraché se rapproche énormément de l’explosivité nécessaire lors d’un saut. Plus vous progresserez en arraché et plus vous verrez votre détente verticale augmenter.

halterophilie-basketball

Exercices pour augmenter votre détente et enfin réussir à dunker

Une séance spécifique de force est la meilleure façon de renforcer votre corps afin que vous puissiez être plus explosif et sauter plus haut. Si vous voulez dunker au basket mais que vous ne faites pas 1m98, alors un bon programme de force est probablement la meilleure chose à mettre en place pour vous permettre de vous élever au-dessus de l’anneau. Par ailleurs, il existe également d’autres éléments qui vous permettront de développer votre explosivité et votre saut.

Au lieu de courir 30 minutes, une séance de corde à sauter de 5 à 10 minutes est un excellent moyen de développer vos mollets ainsi que votre motricité et votre coordination. La corde à sauter vous aide à développer votre connexion neuromusculaire, à développer une certaine agilité et est un exercice permettant de favoriser une contraction/décontraction rapide de vos muscles permettant d’augmenter votre saut vertical.

Lorsque vous commencer à exceller, n’hésitez pas à inclure des doubles sauts ou des sauts à une jambe voir même le combo : des doubles sauts à une jambe. La persévérance et des séances de corde régulière vous permettront de solliciter vos jambes, n’hésitez pas à inclure des séances en guise d’échauffement ou à la fin de vos séances de musculations pour maximiser vos résultats.

Le saviez-vous ? La corde à sauter est également une forme relativement simple d’un type d’exercice appelé pliométrie. Les exercices de pliométrie impliquent des mouvements de décontraction/contraction intenses tels que les « depths jumps » ou les « sauts de grenouilles ». L’idée est d’exécuter le mouvement le plus rapidement possible sans marquer de temps d’arrêt lors du mouvement de décontraction/contraction. Cela sollicitera vos muscles à devenir plus puissants et explosifs ainsi que de développer votre réactivité et votre connexion neuromusculaire.

Voici une liste d’exercices que vous pouvez facilement inclure dans des séances de pliométrie et ne nécessitant très peu de matériel.

Les box jumps

Le but étant de sauter sur une box puis de revenir en position initiale et d’enchaîner ce mouvement le plus rapidement possible. Votre objectif sera donc de rester le moins de temps possible au sol pour chacun de vos sauts, puis de monter progressivement la hauteur de la box au fil des semaines d’entraînements. Tenez-vous les pieds écartés à la largeur des épaules, à une distance raisonnable de la box. Pour initier le mouvement, pliez vos genoux et poussez vos hanches vers l’arrière tout en balançant vos bras derrière vous. Faites preuve d’agressivité et d’explosivité dans votre saut. Pour absorber l’impact, je vous conseil  d’atterrir en squat “partiel”, le dos bien toujours droit, la poitrine vers le haut. Si vous produisez un bruit conséquent lors de votre atterrissage, c’est que quelque chose ne va pas, essayez de repositionner la box ou d’utiliser une hauteur de box moins haute.  

Les depths jumps :

Le but étant de se laisser tomber au sol depuis une chaise ou une box puis de sauter immédiatement après avoir touché le sol. Vous devez à la fois chercher la vitesse et la réactivité dès que vous toucher le sol, ainsi que la hauteur en sautant le plus haut possible. Utiliser une box ou un banc se situant entre 30 à 40 centimètres du sol. Une fois monté sur la box laissez-vous tomber puis sauter le plus possible. Faites attention à privilégiez un sol “souple” permettant d’amortir votre saut, évitez de réaliser cet exercice sur la route ou du macadam pour soulager vos articulations.

Les sauts latéraux

Cet exercice consiste de sauter d’une jambe à l’autre sans poser la deuxième jambe au sol. Les sauts latéraux sont excellents pour développer votre coordination ainsi que votre agilité à transférer votre poids d’une position à une autre. Ce mouvement vous contraint de solliciter vos quadriceps ainsi que votre fessiers pour absorber l’impact de l’atterrissage et stabiliser par la suite votre hanche. Vous ferez, il est beaucoup plus facile à regarder qu’à faire 😋.

Privilégiez des exercices courts et intense, il existe de nombreux exercices de pliométries, je t’invite fortement à me suivre sur Instagram pour en découvrir davantage.

Tout comme une séance de force, une séance de pliométrie est très éprouvante pour les muscles, et occasionne une fatigue extrême. Soyez donc vigilant si vous n’avez jamais fait de séance auparavant, écoutez votre corps et commencer petit à petit. À l’image d’un marathon, n’essayez pas de courir 42km du jour au lendemain ☺ .

Dunker en faisant 1m70 !

S’était en 1986 et Mr Spudd Webb remporta le concours du NBA Slam Dunk, je vous invite vraiment à regarder sa fiche Wikipédia. Vous allez constater avec une grande surprise qu’il ne mesure qu’1m70 ! Comme quoi vous pouvez détrôner des géants de 2 m même si vous partez avec un désavantage de plus de 30cm. Vous risquez même de n’en pas croire vos yeux en regardant cette vidéo.

basketteur-lebron-james-mental

Développer votre mental pour sauter plus haut

Votre objectif si vous êtes petit sera de vous convaincre que vous en êtes capable, je vois trop souvent des personnes sur les forums ou les groupes facebook abonnez trop facilement sans jamais vraiment avoir suivi un VRAI programme pendant 3 mois. Ne vous réfugiez pas derrière des prétextes ou des fausses excuses, vous n’avez peut-être pas les meilleurs prédisposition pour dunker, vous n’avez pas la génétique parfaite, mais en vous entraînant pendant plusieurs mois et ayant un programme à suivre à la lettre, je suis convaincu que la plupart d’entre vous pourront dunker. Avant de travailler votre physique, vous devez donc faire un travaille sur mon mental.

Trouver vos 5 pourquoi

Pour atteindre votre objectif vous devez donc être persuader d’y arriver, même au-delà de ça, vous devez trouver des raisons suffisamment forte et qui vous tiennent tellement à cœur que vous n’aurez aucun prétexte pour rater aucun entraînement. Comme le dit un célèbre diction : “soyez plus fort que votre meilleure excuse”. Essayer de trouver 5 pourquoi qui vous sont cher pour développer votre détente et parvenir à dunker, plus vous trouver des pourquoi important à vos yeux et plus vous augmenter vos chances d’augmenter votre explosivité. Souhaitez-vous devenir le meilleur joueur de votre équipe ? Le MVP de la saison ? Intégrer un club professionnel en PRO A ? Rêvez-vous de jouer en NBA ?

Construisez votre dream poster

Une autre astuce pour réussir dans votre quête sera de vos faire un petit fond d’écran de vos joueurs préférés, plus vous visualiserez votre objectif et plus vous vous répéterez que vous êtes capable d’atteindre votre but et plus vous aller naturellement vous rapprocher de votre cible. Vous développerez tellement de volonté que d’inclure des entraînements supplémentaire deviendra bientôt une partie de plaisir et non plus une contrainte.

developper-votre-mental-basketball

Vous Dunker presque ?

Au fur et à mesure que vous développerez votre force et votre vitesse, vous constaterez probablement que vous vous rapprochez de plus en plus de votre objectif chaque fois que vous essayerez de dunker. Mais qu’allez-vous faire une fois l’anneau atteint ? Dunker ne nécessite pas seulement une bonne détente verticale. Vous devez également être capable de bien gérer le ballon, et si vous avez l’intention de claquer un énorme dunk en plein match, vous devez le faire sans la moindre hésitation. Pour ce faire, vous devez vous entraîner et pratiquer un maximum.

Plus vous êtes petit et plus cela sera probablement compliqué pour vous, mais pas IMPOSSIBLE ! Le plus dur est de bien saisir le ballon et d’avoir suffisamment de dextérité pour bien manipuler le ballon. Comme la plupart des personnes de ma taille, j’ai du mal à tenir un ballon de basket à une main de façon fluide. A l’inverse plus vous êtes grand et plus avez probablement avoir une grande main, ce qui facilite fortement vous prise du ballon. Si vous détente verticale vous permet de sauter à peu près au-dessus de l’anneau mais que vous n’arrivez pas encore à dunker, deux type d’entraînement spécifique s’offre à vous.

Premier entrainement pour dunker : développer davantage votre explosivité !

Cela peut sembler logique mais si vous avez du mal à saisir le ballon à une main, il s’offre à vous la possibilité de vous entraîner encore davantage pour sauter encore plus haut et pouvoir dunker facilement à deux main. À ce stade vous devez déjà avoir inclus des séances de force et de vitesse. Pour accélérer votre progression, n’hésiter pas à inclure des séances d’étirements spécifique ainsi que de mettre en place un plan d’alimentation rigoureux pour maximiser vos résultats, plus vous serez méthodique et plus vos résultat seront fulgurant. (solution longue)

Deuxième entrainement pour dunker : vous entraîner à dunker à une main !

Pour ce faire, commencez avec une balle de tennis, une fois ce palier atteint essayez de dunker avec un ballon de hand. Une fois cet objectif atteint vous l’avez compris passer au niveau supérieur en dunkant avec un ballon de volley. Vous pouvez continuer avec des ballons de basket non officiel de taille 5 pour continuer votre progression. Une fois réussi à vous de terminer votre entraînement en claquant un dunk avec un véritable ballon. Veillez à être suffisamment reposer lorsque vous essayerez de claquer votre ultime dunk, si vous venez d’effectuer 8 à 12 semaines d’entraînement incluant 3 séances de force et 1 à 2 séance de vitesse par semaine, il est fort probable que votre corps ait besoin de repos. Soyez persévérant et revenez à 100% de votre état de forme pour dunker.

Troisième entrainement pour dunker : vous faire coacher !

Vous n’arrivez toujours pas à dunker et cela vous frustre de plus en plus ? Vous n’arrivez pas encore à toucher l’anneau et vous commencez à devenir désespérer ? Je vous conseil alors fortement de vous inscrire à mon coaching gratuit de 7 jours, nous ferons ensembles les bases pour travailler votre détente ainsi que quelques surprise que je réserve à mes participants.

comment-sauter-plus-haut

👉Je veux intégrer la Communauté des JUMPERS
& bénéficier de mon coaching de 7 jours 👈

Recevez des astuces inédites pour développer votre détente et votre explosivité. Commencer maintenant à sauter plus haut 🔥 

envelope
envelope

Astuces et précautions pour dunker

Une fois que vous aurez suffisamment progressé et que vous pouvez dunker les yeux fermés, vous devriez ressentir un certain sentiment de puissance, voir même de supériorité. Essayez de garder un minimum d’humilité, et de respect envers vos adversaires. Par ailleurs, gardez les choses suivantes à l’esprit pour vous éviter un risque de blessure inutile.

Faites attention où vous dunkez:

Selon les gymnases et les terrains de basket, faites attention où vous dunker ! En effet, j’ai déjà vu quelques anneaux (souvent en extérieur) en mauvaise état, il serait dommage de risquer une blessure à la main à cause d’un panier rouillé ou mal entretenue.

Protégez vos chevilles et vos genoux

Plus vous êtes petit et plus vous devez sauter haut, plus vous sauter haut et plus la hauteur pour atterrir est élevé. Si vous avez une détente de plus de 80 centimètre, alors félicitations ! Mais veillez à garder le contrôle de votre saut et de votre trajectoire, surtout si vous êtes avec d’autres joueurs. Une entorse à la cheville ou au genou peut littéralement finir votre saison. Privilégiez donc des chaussures montantes pour assurer un minimum de protection au niveau de vos chevilles.

Ne faites pas de dunk sur des paniers mobile !

Ce conseil peut paraitre vraiment évident, pourtant quand je regarde certaines compilations sur Youtube, je me dis qu’un petit rappel peut être nécesaire ☺.

Après vous pouvez toujours faire une vidéo virale et tomber dans les séquences de vidéo gag 😆. Néanmoins, faites tout de même attention au risque de blessure.

Ne dunker pas juste pour dunker

Faites attention, à ne pas vous accrocher trop longtemps à l’anneau, vous pouvez dunker ou vous accrocher momentanément mais ne faites pas non plus le singe pour narguer vous adversaire, cela pourrait se retourner contre vous et être siffler à votre dépend, donc s’il vous plait :  n’oubliez pas les règles 😕.

Dunker ne fait pas tout !

Certes, pouvoir claquer un dunk est impressionnant et peut s’avérer une arme redoutable pour déstabiliser une équipe adverse. D’ailleurs, plus vous êtes petit et plus dunker représente un challenge, un défi à surmonter, puis rien de vaut les grands yeux ébahis de vos adversaires vous voir faire quelque chose qui est réservé d’habitude aux joueurs les plus grands.

Mais soyons réalistes : si vous voulez être un excellent basketteur, il y a énormément de compétences sur lesquelles il est plus important de passer du temps : vision de jeu, dribble, shoot à 3 point, lancer franc,  rebond etc… .Pour la plupart d’entre nous, la capacité à dunker est une partie minime de notre jeu.

Si vous prenez le cas de Tony Parker, il n’est pas connu pour ces dunks mais plutôt pour sa vitesse, ses dribbles et sa dextérité à se filet entre les adversaires. Si vous êtes petit, à l’image d’un Lionel Messi ce dernier ne vas pas s’entraîner (ou très peu) à défendre ou faire des séances spécifiques pour marquer systématiquement de la tête. Je sais que cet exemple est relativement exagéré, mais quand on prend quelqu’un d’autre, il est toujours plus facile de faire preuve de bon sens. En revanche, quand on parle de VOUS, il est toujours plus difficile de mettre son égo de côté, on veut être têtu et prouver à la terre entière qu’on est capable d’y arriver. Si j’ai un conseil surtout pour les personnes de petite taille, essayer de rendre votre point fort encore plus fort afin qu’il devienne votre atout ultime. Il serait peut-être plus judicieux donc de travailler votre jeu de balle, vos dribbles, de sorte que personne puisse vous prendre le ballon. Travailler vos shoots à 3 points, vos doubles pas ou vos lay-ups.

Vous pouvez toujours soulever de la fonte, faire des séances de pliométries pour augmenter votre détente et devenir plus explosif. Mais est-il toujours judicieux de dunker en situation de jeu ? Si la situation le permet et que vous dunker « facilement » alors foncez ! Néanmoins, si le jeu est resserré et que toute l’équipe adverse est dans la raquette, vous avez le choix entre faire un double pas ou claquer un dunk, alors il est probablement plus sage de privilégier le collectif et d’obtenir les 2 points à coups sûrs.

J’espère que cet article ta aidé ou t’aidera pour développer ta détente et dunker, que tu fasses 1m70 ou 1m90, je suis convaincu que tu es sûr la bonne voie, la preuve tu as probablement tapé « comment dunker » et tu es tombé sur mon article. Plus tu t’intéresseras à la préparation physique et plus tu développeras des compétences pour te permettre de progresser davantage.

N’hésite, pas à me dire dans les commentaires, ce que tu as pensé de cet article et me dire pourquoi dunker est important à tes yeux, ainsi que ton basketteur qui ta le plus inspiré ou motivé à dunker.  Je me ferais un plaisir de te lire !

En cadeau, je te laisse avec Kobe Bryant, qui te délivre ces meilleurs secrets !

Sportivement

Ton Coach

Maxime BEHHAR

devenir plus discipliner dans le sport

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ?

👇 Votez pour cet article 👇

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, average: 5,00 out of 5)

Loading...

4 réponses

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] et vous guidera pour savoir si vous êtes sur la bonne voie. Si vous souhaitez parvenir à claquer un dunk, alors un fond d’écran avec votre objectif prendre 5 cm de détente en 2 mois pour dunker […]

  2. […] A LIRE AUSSI : COMMENT DUNKER  […]

  3. […] votre explosivité et votre détente verticale, idéal pour claquer un dunk au Basket ou smatcher au […]

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Exprimez vous en laissant un commentaire

Partagez :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •